pub
La chimie.net est un cours - outil didactique en chimie couvrant les grands thèmes et notions abordés en chimie générale.

La chromatographie

I. But général :

Identifier les différentes espèces chimiques présentes dans un mélange en comparant leur distance de déplacement vertical par capillarité.

II. Technique :

Sur une feuille de papier Wattman ou sur une plaque pour chromatographie, on trace un trait qui permettra de repérer la ligne de dépôt. Sur cette phase stationnaire, sont déposées les différentes substances à analyser. La chromatographie dans notre exemple permettra de démontrer que la couleur de l'échantillon X est due au mélange des espèces A et B, C étant un mélange de laboratoire entre A et B et X étant l'échantillon naturel. Une goutte de chacune des substances est déposée sur la plaque.

Cette plaque est alors déposée verticalement dans une cuve fermée contenant l'éluant (solvant qui permettra aux espèces de se déplacer verticalement selon leurs propriétés par capillarité). Plus l'espèce a une affinité forte avec l'éluant, plus sa hauteur de migration sera grande. Lorsque l'éluant atteint un centimètre avant le sommet de la plaque, on retire celle-ci, on trace un trait à la hauteur ou est arrivé l'éluant.

On repère ensuite les différentes tâches, si elles sont colorées, cela ne pose pas de problème, sinon il faut utiliser une lampe UV.

Il reste alors à déterminer la hauteur de migration de chaque espèce.

La distance parcourue par l'espèce se mesure de la ligne de dépôt au centre de la tâche.

Pour un éluant et une espèce chimique donnée, la distance de migration de l'espèce par-rapport à la distance de migration de l'éluant permet de caractériser l'espèce chimique.

Ce rapport caractéristique pour chaque espèce chimique et éluant se nomme rapport frontal et se définit comme suit :

Si la chromatographie ne révèle qu'une seule tâche, cela signifie que le mélange n'était composé que d'une seule espèce chimique. A contrario, si elle révèle plusieurs tâches, l'échantillon de départ contenait plusieurs espèces chimiques.

Dans notre exemple, la substance naturelle X est bien un mélange des espèces A et B et s'apparente au mélange de laboratoire C.

 

Copyright (c) 2000 - 2017 |  Miseur Ludovic | www.lessciences.net | tous droits réservés |  remis à jour le : 03/04/2017

Source à renseigner :
MISEUR L., « La Chimie.net », [en ligne] <http://www.lachimie.net>, 2017, visité le ....


Copyright © Miseur Ludovic  2000 - 2017 | www.educations.net | tous droits réservés |  remis à  jour le : 03/04/2017


La reproduction du site, même partielle,
est formellement interdite sans accord écrit préalable de l'auteur.
 plus d'infos : www.assucopie.be



Source à  renseigner :
Miseur L., «La Chimie.net », http://www.lachimie.net, visité le ...